Le défi de l’avenir…

Le secteur de la mode a un énorme impact sur l’environnement, notamment sur la quantité d’eau, d’énergie et de terres cultivables mises en jeu. Il s’agit même du plus grand pollueur industriel, après le secteur de l’huile.

Actuellement, environ 75 millions de kilos de fibres textiles neuves sont produits annuellement et cette quantité augmente chaque année. Pour préserver l’environnement, nous devons passer de l’utilisation de nouvelles matières premières à l’utilisation de matières premières recyclées issues d’anciens vêtements.

 

Penser autrement

En réutilisant et en recyclant les anciens textiles, le secteur vestimentaire peut réduire son impact sur l’environnement. Cependant, malgré les initiatives précédentes en la matière, beaucoup de textile atterrit encore parmi les déchets. Dans la plupart des pays européens, seulement 30 à 50 pour cent des anciens vêtements sont collectés. Le reste est brulé.

Ces chiffres ont incité SWOP à chercher une solution à ce gaspillage. Nous avons imaginé une solution visant à rendre agréable pour les clients le fait de rapporter leurs anciens vêtements. Ainsi, les vêtements ne finissent pas dans une poubelle dans la rue, mais sont rapportés dans un automate. Ensuite, le client reçoit un bon de réduction en remerciement.

 

Que devient le textile collecté ?

La première étape de tout recyclage est la collecte de produits usagés. En tant que détaillant, vous offrez au client la possibilité de rapporter ses vieux vêtements et vieilles chaussures. Une fois que vous avez collecté 100 kilos de vieux vêtements ou plus, nous venons les chercher.

SWOP assure le transport des marchandises de votre magasin à un centre de tri. Les vêtements y sont alors triés manuellement selon diverses étapes. Chaque article est évalué individuellement, pour vérifier s’il convient à une réutilisation ou un recyclage. Tous les centres de tri actifs dans ce processus sont certifiés TÜV et ISO.

Plus de la moitié des vêtements collectés peuvent être réutilisés et repartent sur le marché de la seconde main en dehors de l’Europe occidentale. Utiliser les vêtements et les chaussures le plus longtemps possible est naturellement la solution la plus respectueuse de l’environnement. Les vêtements devenus non portables sont envoyés à des centres de recyclage qui les traitent pour en faire des matières réutilisables. Ainsi, environ 10 % sont transformés en fibres et fils qui sont utilisés comme matière première pour le linge de maison et les vêtements ; 15 % se voient offrir une nouvelle vie en tant que chiffon d’essuyage et 15 % sont utilisés comme matériau d’isolation et de composant de moquette. Le faible pourcentage restant du textile collecté est valorisé énergétiquement.

Boer Groep

Pour le transport et le traitement des vêtements collectés, SWOP a conclu un contrat de collaboration avec Boer Groep, une organisation internationale de recyclage textile avec divers centres de tri et de collecte dans toute l’Europe.

Indices chiffrés

Les chiffres suivants encouragent SWOP à travailler chaque jour pour une économie circulaire durable.